fbpx
CORPS

Quelques conseils pour éviter d’avoir le ventre gonflé

Dernièrement, vous avez la sensation que votre ventre est plus gonflé que d’habitude ? Vous vous levez avec le ventre plat mais vous sentez qu’il gonfle au fil de la journée, à tel point que vous avez presque l’air d’être enceinte en vous couchant ?

Ce type de problèmes abdominaux est de plus en plus commun en raison du stress et de l’accumulation de substances toxiques dans le corps. Mais heureusement, nous avons à notre disposition de nombreux outils pour les identifier et les atténuer.

POURQUOI VOTRE VENTRE EST-IL GONFLÉ ?

Ce phénomène est la plupart du temps dû à une accumulation de plusieurs facteurs :

–  un excès de substances toxiques qui arrivent dans l’organisme à travers les poumons (tabac, pollution des véhicules et des usines, déchets brûlés…), la peau (teintures des vêtements, lessives, crèmes, maquillage, etc…) et la digestion (pesticides et additifs présents dans les aliments, les médicaments tels que les anti-inflammatoires, les contraceptifs, les antihistaminiques…)

–  le stress (accumulation d’hormones comme le cortisol)

–  un terrain génétique qui rend la muqueuse digestive plus sensible

–  une inflammation intestinale

–  la constipation

–  l’état du microbiote

–  une intolérance alimentaire

–  l’accumulation de graisse

–  de la rétention d’eau

ASTUCES POUR SOULAGER LE GONFLEMENT ABDOMINAL

Lorsque vous prévoyez de faire un repas copieux, prenez une infusion (ou un comprimé) de boldo avec du citron, une cuillérée à café de vinaigre de pomme et / ou de gingembre (demandez un avis médical en cas de maladie ou de traitement) avant le repas.

Si vous avez de l’acidité, du reflux ou des brûlures d’estomac :

–  diminuez votre consommation de (et surtout évitez la combinaison des aliments suivants) : tomates, poivrons, ail, oignons, aliments épicés, agrumes (orange, citron, mandarine…), café, aliments transformés et alcool.

–  consommez du curcuma, du gingembre et de l’umeboshi.

Si vous avez du mal à digérer le soir : évitez les légumineuses, les fruits secs, le chou, l’artichaut, l’ail, l’oignon, le poivron, la viande et les crudités au diner.

Si vous avez de l’aérophagie : diminuez votre consommation de laitue, d’édulcorants (chocolat, produits light, chewing-gum…), de légumineuses, de fruits secs, d’artichaut, de chou…

ASTUCES POUR SOULAGER LE GONFLEMENT ABDOMINAL

Pour atténuer vos problèmes d’aérophagie, nous vous recommandons de :

  • prendre de 1 à 3 infusions d’anis étoilé et menthe entre les repas ;
  • prendre des gouttes aux plantes carminatives (vous en trouverez chez un herboriste) ;
  • vous masser doucement le ventre en direction du colon (le sens des aiguilles d’une montre) ;
  • respirer profondément avant de manger pour détendre votre ventre et améliorer votre digestion ;
  • ne pas trop boire (pas plus d’un petit verre) pendant et après le repas ;
  • éviter les boissons gazeuses et la bière ;
  • donner priorité aux aliments riches en fibres (fruits, légumineuses, graines, légumes) ;
  • éviter de porter des vêtements trop serrés et d’avoir une mauvaise position en mangeant ;
  • ne pas trop parler pendant le repas (cela facilite l’entrée de l’air) ;
  • de consulter un gastro-entérologue si vous n’observez pas d’amélioration : il s’agit peut-être simplement d’une SIBO (surcroissance bactérienne intestinale) ;
  • si vous vous sentez mal après avoir mangé des fruits, parlez-en à votre gastro-entérologue, il est possible que vous souffriez d’une intolérance ou d’une mauvaise absorption du fructose ou du sorbitol.

Si vous avez des problèmes de constipation, prenez l’habitude de manger 2 ou 3 fruits par jour, 2 rations de légumes, de boire 2 litres d’eau, de faire de l’exercice quotidiennement et de vous assurer d’avoir suffisamment de bactéries dans les intestins (nous conseillons d’ingérer chaque jour un aliment fermenté comme le kéfir ou un probiotique).

Si en général vous vous sentez ballonné mais vous pensez que ce n’est pas lié à un problème d’acidité / de brûlures d’estomac ou d’aérophagie, soyez attentive aux deux facteurs suivants :

  • Accumulation de graisse : évitez le vin/la bière (alcool), la friture, le sucre/les viennoiseries/les sucreries/les pâtisseries, l’excès de sel ; limitez les hydrates de carbone (attention au maïs dans vos salades, il est généralement sucré) ; et essayez les exercices de HIIT, ce sont les plus efficaces.
  • Rétention d’eau : augmentez votre consommation de concombre, de céleri, de chou, d’ananas, d’infusions de prêle, de pissenlit et de thé vert ; faites-vous des massages et prenez des bains pour améliorer votre circulation grâce au contraste de température.
  • Ne buvez pas trop d’eau : si vous buvez beaucoup d’eau mais que vous n’urinez pas suffisamment, c’est que vous faites de la rétention d’eau ; la couleur de vos urines vous aidera à vous en assurer.

En général, plus votre consommation de légumes est élevée, mieux se fera votre digestion et moins vous aurez le ventre gonflé. Si au contraire, vous pensez que vous ne les digérez pas bien, consultez votre nutritionniste pour savoir comment soulager votre problème de constipation, ou votre médecin pour vous assurer qu’une prolifération bactérienne n’est pas à l’origine d’un excès de fermentation et de gaz.

 

Conseil PRO :faire un semi-jeûne dépuratif aide à réduire les ballonnements du ventre et contribue à éliminer les liquides et la graisse accumulée. De plus, il garantit un excellent apport en fibres, grâce à la quantité de fruits et de légumes contenus dans chaque jus.

 

Neus Elcacho
Neus Elcacho
Diététicienne intégrative | Coach Nutritionnel

Write A Comment

Découvrez tout !

Et recevez un 15 % de remise
sur votre première commande