ESPRIT

La véritable clé pour maigrir : votre cerveau

Pinterest LinkedIn Tumblr

Nous voulons maigrir rapidement et à la maison. Ce sont actuellement les axes qui contrôlent notre inquiétude vis-à-vis de l’alimentation et de notre aspect physique. Le moment de ressortir dans la rue, sur les plages, dans les piscines se rapproche et notre esprit entre en mode « opération bikini ». Le plus curieux c’est qu’en réalité, ces deux buts, qui semblent si superficiels, cachent, au fond, un souhait et une inquiétude émotionnelle qui sont liés à la période que nous traversons.

Nous nous rendons de plus en plus compte que notre poids et santé sont directement liés à nos émotions et, par conséquent, à notre cerveau. La psycho-neuro-nutrition, ou neuroscience appliquée à la nutrition, est actuellement en plein essor car elle consiste à faire des recherches sur les connexions cérébrales qui ont une influence sur notre comportement alimentaire et notre métabolisme.

Maigrir et gérer ses émotions

La scène classique de la femme déprimée qui engloutit des glaces au fond de son canapé nous offre la clé de cette nouvelle approche des régimes pour perdre du poids : ce sont principalement nos émotions qui guident notre relation à la nourriture. Cela expliquerait que la raison pour laquelle, durant le confinement, beaucoup ont abandonné et ont essayé de soulager leur stress par des repas fréquents et caloriques.

Et c’est pour cette même raison que de nombreux régimes amaigrissants terminent en échec. Car si nous prétendons réaliser un changement réel dans nos modèles d’alimentation et entreprendre un mouvement vers un style de vie plus sain, avec un poids équilibré et une silhouette qui nous fasse nous sentir bien, la première étape n’est pas la balance, ni les salades, ni le jeûne détox, ni le sport. La première étape, c’est notre état émotionnel, notre esprit.

Que se passe-t-il dans notre cerveau quand nous mangeons ?

Même si nous avons toujours catalogué le fait de manger comme une action physiologique et de simple survie, actuellement les études nous révèlent une fonction neurophysiologique très liée au plaisir, au stress et en général à nos pensées et émotions.

Et c’est là surtout qu’entrent en jeu les hormones et les neurotransmetteurs qui régulent notre métabolisme. Lorsque la nourriture est impliquée dans le processus émotionnel et que nous l’utilisons pour nous sentir mieux, pour nous évader, pour sociabiliser, etc., le cerveau libère les hormones du plaisir : sérotonine et dopamine. De cette manière, nous créons un trajet neuronal qui associe la nourriture aux émotions positives et qui est généralement assez addictif. C’est ce que l’on appelle le Système de Récompense, très similaire à celui qui est utilisé dans les expériences réalisées avec des souris de laboratoire et qui consiste basiquement à lier une action concrète à une réponse affective agréable.

Comment entraîner votre cerveau pour maigrir ?

Si l’on tient compte de tout cela, il semble logique d’envisager une cure d’amaigrissement qui part d’un entraînement plus psychologique que physique.

En ce qui concerne les régimes détox, la clé du succès repose sans doute sur un changement d’attitude et de ce fait, il est fort recommandable de renforcer la cure dépurative avec un accompagnement émotionnel, par le biais de séances de coaching motivationnel qui nous aident à :

  1. Comprendre pourquoi notre corps a besoin de se nettoyer.
  2. Nous réconcilier avec l’image que nous avons de nous-même.
  3. Programmer notre cerveau pour encourager la perte de poids naturelle.
  4. Rééduquer notre relation à la nourriture.
  5. Identifier les émotions que nous associons à la nourriture et corriger les conduites nuisibles.

5 Conseils pour maigrir selon la psycho-neuro-nutrition

  1. Accordez de l’attention à votre respiration. Très souvent, ce que nous croyons être de la faim est tout simplement de l’anxiété et il suffit de s’arrêter un moment pour réguler notre respiration, en marquant des temps d’inspiration et d’expiration pour que, petit à petit, disparaisse le nœud qui nous pèse sur l’estomac et que nous prétendons calmer avec de la nourriture, qui finalement, nous fera nous sentir encore plus mal.
  2. Écoutez votre corps. De la peau jusqu’aux muscles ou aux organes internes… le corps nous parle constamment et nous donne des pistes sur ce qui est en trop ou ce dont nous manquons au niveau nutritionnel, mais également au niveau émotionnel. Un ventre gonflé peut être synonyme d’une charge émotionnelle non résolue, un mal de gorge être le signe de quelque chose que nous gardons en nous et n’osons pas dire, etc. Il est essentiel d’être attentif à ces messages pour chercher des ressources non physiques qui permettent de résoudre notre mal-être.
  3. Connectez avec vos émotions. Si vous avez identifié le foyer de votre inconfort physique, il faut maintenant approfondir pour trouver la cause et oser mettre nom à l’émotion qui altère vos fonctions physiologiques.
  4. Eliminez ce qui est toxique. Au sein de votre alimentation mais également de vos relations ou conduites qui empêchent l’organisme d’évoluer normalement et provoquent des rétentions de graisse, des kilos, des problèmes digestifs, etc.
  5. Introduisez de petits changements dans votre régime. Optez pour un régime nettoyant et dépuratif dans lequel les légumes sont majoritaires. Commencez par ceux que vous aimez le plus et augmentez progressivement leur présence dans votre menu hebdomadaire. Remplacez les fritures, les viennoiseries et les aliments ultra-transformés par des recettes détox qui indiquent à votre cerveau un nouveau chemin avec une meilleure récompense : votre santé physique et votre bien-être émotionnel.

Médication et coaching, vos grands alliés

maigir-coaching-cerveau

Par les temps qui courent, l’émotion la plus commune dans notre société est l’anxiété, très liée au stress, et qui peut se manifester sous de multiples formes. D’un point de vue de la psychologie et des thérapies mindfullness, il y a longtemps que l’on insiste sur l’importance de réserver du temps et de l’espace pour rester silencieux et connecter avec la paix intérieure, au milieu de tant de bruit.

Mais maintenant aussi depuis le domaine de la nutrition, il nous semble important d’insister sur cette pratique et de la convertir en routine pour pouvoir canaliser toutes les émotions d’une manière saine et éviter d’utiliser la nourriture comme une voie de sortie. Comme vous l’avez vu, la respiration est un élément fondamental pour contrôler la faim et éviter les gavages inutiles ; la méditation se convertit alors en une ressource très efficace pour perdre du poids chez soi.

Désormais, chez Dietox, nos cures détox incluent un supplément : un accompagnement guidé par des séances de coaching, sous forme de podcasts pour que vous ne vous limitiez pas à nettoyer votre organisme et à restaurer ses fonctions physiologiques, mais que vous fassiez également un reset émotionnel qui vous permette d’atteindre vos objectifs depuis une perspective globale et complète de votre corps et esprit.

Pour cet été, nous avons conçu la Cure Revolution Reset, d’une durée totale de 21 jours, que vous pouvez diviser en 2 phases de 11 jours chacune. Pour la première fois, nous proposons un soutien émotionnel à la transformation physique car nous croyons fermement aux postulats de la psycho-neuro-nutrition. La révolution de l’opération bikini c’est cela : commencez à prendre soin de nos émotions pour qu’elles se reflètent sur notre santé et notre corps.

button-revolution-maigrir-FR

Write A Comment